Hôtels

Un cadre de carte postale aux chalets-hôtel de la Croix Fry

User Rating: Be the first one !
Ajouter à mes favoris 0

Isabellle Loubet-Guelpa, épouse d’Edouard Loubet et son frère Éric mettent les petits plats dans les grands pour une vraie bouffée d’oxygène à la Croix Fry

L’histoire des Chalets-Hôtel de la Croix Fry est incontestablement une aventure familiale qui remonte à la quatrième génération de la familleVeyrat avec l’arrière grand-mère partie de sa Savoie natale à 12 ans à Paris pour apprendre le métier. De retour à Manigod, elle crée dans ce chalet d’alpage bâti en 1939, l’une des premières tables d’hôtes de France. Ses enfants puis ses petits enfants, MarcVeyrat, chef triplement étoilé et mondialement connu, et Marie-Ange Guelpa Veyrat y font leurs premières armes. Alors que Marc prend son envol en créant son propre restaurant en 1985, Marie-Ange reprend les rênes de l’établissement avec sa fille Isabelle. À sa disparition en 2009, Isabelle et Eric ses enfants relèvent le défi à leur tour et continuent l’aventure assistés de leur cousine Mireille, fille de Simon Veyrat, le fromager de Manigod et de son mari, Pierre.

Cadre de carte postale aux Chalets-Hôtel de la Croix Fry
Chalet Hôtel de la Croix Fry


Chalets-hôtel de la Croix Fry, un véritable hameau aux allures de cocon douillet
Après de nombreuses rénovations et l’obtention du classement 4 étoiles en 2011, les Chalets-Hôtel de la Croix Fry proposent l’alliance du charme d’un alpage d’autrefois au confort moderne. Canapés recouverts de peaux de mouton, douillettes alcôves, larges cheminées, tons de bois naturels, objets pittoresques savoyards chinés par Marie-Ange Veyrat… tout est pensé pour créer une atmosphère raffinée et chaleureuse qui invite à se sentir chez soi. Véritables écrins de douceurs, les 3 chambres et 6 suites bénéficient d’un balcon ou d’une terrasse panoramique face aux montagnes. Dans ces petits nids douillets réchauffés par des tons de bois naturels, on aura plaisir à se lover dans des lits agrémentés de moelleuses couettes. Dispersés autour de l’hôtel et formant un hameau montagnard, les douze mazots individuels entièrement équipés permettent de passer un séjour en famille ou entre amis au calme. Conçus comme des petits « chez soi », décorés dans la plus pure tradition savoyarde, agrémentés d’une cheminée, d’une grande terrasse et d’une vue plein sud sur les montagnes ils peuvent accueillir de 2 à 10 personnes et sont ouverts à la location toute l’année.


À table à la table de Marie
Avec l’obtention de trois toques au Gault & Millau, Eric Guelpa a de quoi être fier du travail accompli par lui et sœur Isabelle Loubet-Guelpa, quatrième génération aux commandes de la maison. Entre peaux de moutons épaisses et mobiliers ou objets chinés avec soin par la maîtresse des lieux, le chef décline une cuisine emplie de sincérité et d’authenticité. « Ma cuisine, et plus largement l’âme de l’établissement, proviennent de nos racines paysannes et de nos souvenirs d’enfance. Nous perpétuons une certaine idée du luxe en nous basant sur le partage, la générosité et la simplicité » défend Eric Guelpa qui, lorsqu’il n’est pas derrière son piano s’adonne à son autre passion, le vieux bois et prend un plaisir non dissimulé à façonner les chalets du domaine.


De son côté, sa sœur Isabelle, épouse du chef doublement étoilé Edouard Loubet de la Bastide de Capelongue dans le Lubéron accueille les clients avec un sourire, un professionnalisme et une bienveillance de tous les instants. Fervente défenderesse d’un certain art de vivre à la montagne, Isabelle met naturellement les petits plats dans les grands pour que ses hôtes se sentent comme à la maison. Dans les assiettes, Eric Guelpa joue une partition de cœur en privilégiant les produits de son enfance. On retrouve les fines rissoles aux cèpes, le pot au feu de truite au gros sel et la fameuse tourte au reblochon de Simon Veyrat, fromager à Manigod et cousin de Marc Veyrat, rien que ça ! Fervent défenseur d’une tradition savoyarde et d’un certain art de vivre à la montagne, le chef Belle actualité en cette fin d’année 2014 avec la parution du premier livre de recettes d’Eric Guelpa, intitulé « A la table de Marie-Ange ». 41 recettes, préfacées par un autre célèbre chef féru d’épices en la personne d’Olivier Roellinger, à glisser sous les sapins en guise d’amuse-bouche.


Chalets-Hôtel de la Croix Fry
La table de Marie-Ange
Pré Jean – Route du col
74230 Manigod
04 50 44 90 16
La Croix Fry – La table de Marie Ange


Cet article vous a plu…partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici

Texte : Rédaction du magazine Exquis

© Crédits photos : © Chalets Hôtel de la Croix Fry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page